Programme parrainage

Le programme de parrainage existe depuis le début de la Fondation. Après avoir soutenu une famille nombreuse par lui-même, le fondateur Dr. Raymond Abrezol chercha des parrains et marraines parmi ses amis, ses élèves en sophrologie et des connaissances.

C’est grâce son don de pouvoir transmettre sa passion aux autres, que Raymond Abrezol a pu vite augmenter le nombre d’enfants parrainés en Inde. En plus il organisait des voyages à travers l’Inde pour aboutir à la fin du séjour à Bangalore, où la famille soutenue par lui-même préparait un repas indien sur une terrasse en présentant un grand nombre d’enfant à parrainer. C’était une véritable euphorie de vouloir soutenir un enfant après avoir découvert l’Inde, sa culture, sa beauté, mais aussi sa pauvreté et sa misère. C’est grâce à ces voyages que le programme de parrainage a connu un grand et rapide succès. Le contrôle de tous ces enfants rapidement choisis étaient souvent insuffisant et pas du tout géré d’une manière professionnelle.

Aujourd’hui la Fondation a arrêté d’organiser des voyages de groupe. Les prix pour faire du tourisme en Inde ont explosé durant les dernières années. La Fondation ne veut plus prendre le risque et la responsabilité pour tout un groupe de voyage en Inde.

Le programme de parrainage existe toujours, mais le nombre d’enfants parrainés s’est réduit de la moitié depuis le décès du Fondateur. Chaque année il y a environ 100 enfant qui ont une marraine ou un parrain qui les soutiennent. Paradoxalement avec l’amélioration de l’organisation et du contrôle en Inde, la motivation de parrainer un enfant dans ce pays a diminué.

Les enfants du programme de parrainage sont aujourd’hui surveillés de près et surtout les écoles mieux choisies, car il y avait beaucoup de tricherie à l’époque pour garder des enfants dans certaines écoles, même s’ils venaient pas aux cours ou n’étaient pas intéressés dans les études.

Madame Nalini Mishra visite régulièrement les écoles qui se trouvent un peu partout dans la ville de Bangalore et surveille les progrès de chaque enfant pendant toute l’année scolaire. En plus du choix des écoles (il y a beaucoup d’écoles en Inde qui cherchent à faire du profit sur le dos des enfants, leurs offrant aucune éducation. Souvent les profs sont sous-payés et pas motivés de fournir des bon cours), elle invite tous les parents de coopérer avec elle pour le bien des enfants.

Tous les enfants de la Fondation, inclus les enfants parrainés, profitent de deux check-ups médicals par année, peuvent suivre les cours des Evening Tuitions et profiter des camps organisés par la Fondation en Inde pendant les vacances scolaires en été.

Le sponsor en Suisse a des nouvelles de l’enfant deux fois par année. Il reçoit soit une lettre ou des cartes bricolés de son enfant. A tout moment la marraine ou le parrain peut demander des nouvelles de son enfant en contactant la Fondation en Suisse qui transmet la demande en Inde. Par les moyens informatiques la réponse arrive rapidement, souvent accompagné d’une photo de l’enfant qui était faite sur place au bureau de SFI. Les sponsors peuvent écrire des lettres ou un mail à leurs protégés, mais il n’est pas conseillé d’envoyer des cadeaux en Inde. Souvent il se perdent pendant le voyage ou ils sont vidés en inde avant qu’ils arrivent dans les mains du bon récepteur.