Histoire de la Fondation

1995 : Naissance de la Fondation

Suite au décès de son fils, le Président fondateur décida de créer la Fondation Shanti en souvenir de son séjour en Inde à la fin de sa vie.

Le Dr. Raymond Abrezol retourne en Inde et cherche une base pour démarrer la Fondation en 1995. Là, il est séduit par une petite fille nommée Shanti, qui donna son nom à la Fondation.

Le président avait décidé, pour commencer, de sortir toute une famille des bidonvilles (9 personnes) en leur louant, à ses propres frais, un logement décent avec de l’eau et des toilettes. Par la suite, il a pensé trouver des parrains pour aider les enfants de cette famille. Après pas mal d’erreurs dues à la méconnaissance du mode de vie et de pensées indiennes, mais toujours avec beaucoup d’enthousiasme, la Fondation a maintenu ce programme de parrainage et il continue à exister jusqu’à présent.

2005 : 10ème anniversaire de la Fondation

En 2005 la Fondation Shanti fêté les dix ans d’existence et pour l’occasion, le comité a allumé une bougie pour que la flamme qui brûle dans les cœurs continue.
Heureux de constater l’évolution constante de la Fondation qui compte à présent 200 enfants qui se portent bien et l’organisation s’améliore d’années en années.
Avec le changement des statuts et un nouveau comité, la Fondation reprend un nouveau souffle pour un avenir encore plus enthousiasmant.

2008 : Création de SFI (Shanti Foundation India)

La Fondation Shanti Suisse a des représentants locaux à Bangalore, qui veillent au bon fonctionnement des directives de la Fondation Shanti Suisse. Ils ont leur propre comité et constituent, depuis 2008, la  Shanti Foundation India (SFI). La Fondation Shanti Suisse travaille en étroite collaboration avec Shanti Foundation India (SFI) qui est la fondation-fille de la Fondation Shanti Suisse. SFI est reconnu et contrôlé par l’état de Karnataka en Inde. Enfin la Fondation Suisse peut compter sur une organisation officielle en Inde, ce qui facilite énormément le travail surtout en Suisse. Avec la manager Madame Nalini Mishra la Fondation a trouvé une personne compétente et dévouée.

2009-2010 : 2 grands Projets : Gokula et Chaya.

La SFI se jette en plein dans le travail et propose deux projets à réaliser :

Le projet „GOKULA Play Home“ est une garderie pour les enfants en bas âge de 2 ans et demi à 5 ans.

Cette garderie a ouvert ses portes le 4 juin 2010.

Cette garderie s’oriente dans les idées de la pédagogie Montessori.
C’est une méthode d’éducation dite ouverte, par rapport aux méthodes dites fermées ou traditionnelles, telle que l’enseignement mutuel. Sa pédagogie repose sur l’observation de l’enfant qui amène l’éducateur à adopter les gestes appropriés pour favoriser son apprentissage. Dans la pédagogie Montessori l’éducation est considérée comme une « aide à la vie ».

Le programme „Chaya“ permet aux jeunes filles en fin d’études de s’orienter vers une profession qui leur convienne, comme la couture, les bases informatiques, la cuisine, le travail d’artisanat, le beauty care. La profession d’esthéticienne est très demandée en Inde et les jeunes femmes sont très motivées d’entreprendre cette formation.
Ainsi ces jeunes femmes pourront exercer un métier et avoir un revenu décent.
Au début, une trentaine de jeunes femmes suivaient régulièrement ces cours.

Vue le nombre en augmentation d’enfants et de donateurs, le comité suisse s’est senti obligé de gérer tous ces dossiers d’une manière plus économique, car il n’était plus possible d’assumer correctement tout le travail par les membres qui consacrent du temps bénévolement à la fondation à côté de leurs obligations. Avec grand effort et engagement un parrain de la Fondation a construit une base de données qui aide considérablement à suivre le nombre en augmentation d’enfants parrainés.

2010 : Décès du Fondateur

Le 9 avril 2010 le Fondateur Raymond Abrezol quitte ce monde et avec beaucoup de tristesse, les membres du comité en Suisse et en Inde continue le travail dans l’optique de préserver les valeurs et l’idée de base d’aider les enfants pauvres en Inde. Par son initiative, il y a plus de 15 ans, l’aide aux enfants démunis en Inde a commencé. Raymond s’était totalement engagé à soutenir des familles pauvres et à donner à  leurs enfants la possibilité d’aller à l’école et d’apprendre un métier pour leurs permettre de vivre dignement.  Combien de fois était-il entouré de tous ses petits protégés en Inde et c’est bien là qu’il était heureux !

Il a inlassablement enthousiasmé et encouragé ses amis, élèves et connaissances à participer à ce grand projet. Pour la Fondation, le départ de Raymond est une grande perte.

Depuis, les membres du comité, cherchent à développer et renforcer de nouveaux projets et, existants, sur les bases que Raymond Abrezol a créé au tout début de la Fondation.

2011 : 3 ans après la création de SFI, la Fondation reçoit le FCR (Foreign Currency Registration)

Cette reconnaissance du gouvernement indien est très importante, car elle permet d’envoyer des Fonds de l’étranger directement sur le compte de la Fondation en Inde. Pour obtenir cette permission, pendant 3 ans la Fondation Indienne a du démontrer le bon fonctionnement de l’administration à l’état de Karnataka. La Fondation en Inde a été soumise à un strict contrôle de toutes les activités, des locaux, la tenue des dossiers des enfants, les administrateurs et enseignants et surtout d’une comptabilité infaillible.

Pendant ces 3 ans la manager, Madame Nalini Mishra, a constaté que beaucoup d’enfants avaient de la peine à assumer les devoirs d’école dans leur environnement peu favorable et elle créa un endroit protégé avec du soutien de plusieurs profs pour les enfants. Ce programme s’appelle « Evening Tuitions » et est ouvert le soir du lundi à vendredi à tous les enfants de la Fondation et du quartier. Chaque enfant peut faire ses devoirs surveillés par des enseignants compétents et se faire aider dans des cours d’appui gratuits. Les enfants profitent en plus d’une éducation culturelle en forme d’ateliers et activités extérieures pendant les jours de vacances.

2011- 2015 : Consolidation des programmes et du travail en Inde

Pendant cette période, la Fondation SFI continue de consolider les programmes. Les frais d’administration, le loyer et les salaires pour les enseignants augmentent considérablement en Inde. Le programme Chaya doit être abandonné pour raison financière, mais en trouvant du soutien d’un Rotary Club à Bangalore, cette aide aux jeunes filles peut continuer à fonctionner. Le programme Gokula Play Home accueille toujours environ 50 enfants par jours et offre un repas chaud à midi. Le programme Evening Tuitions ouvres ses portes pendant la semaine aux enfants de tout âge pour faire les devoirs surveillés et offre aussi une petite collation pendant les cours. Le programme de parrainages, soutenant des enfants dans différentes écoles de la ville, continue sous le contrôle de Madame Nalini Mishra. Elle surveille les écoles, la situation des familles des enfants, prend note des besoins et des demandes de chaque enfant individuellement pour suivre sa formation dans les meilleures conditions.

2015 : 20ème anniversaire de la Fondation

Le 27 septembre 2015, la Fondation Shanti célèbre son 20ème anniversaire avec un évènement spécial. Pour assister à cette journée, la Fondation Shanti Suisse (SFS) avait invité la responsable de l’Inde de passer deux semaines en Suisse. Pour Madame Nalini Mishra c’était la toute première fois qu’elle quittait son pays. Avec grand engagement elle a aidé à mener cette journée qui s’est déroulée d’une manière extraordinaire pour tout le monde vers une belle réussite. Tous les parrains, marraines, donateurs et amis étaient invités à partager avec les comités suisse et indien une journée de rencontre, avec des conférences, un buffet offert par la Fondation et d’écouter un concert privé de la violoniste Isabelle Meyer, qui a offert son art avec un geste généreux et solidaire pour les enfants en Inde.